Le bloc biosourcé

Depuis 2009, des partenaires institutionnels, scientifiques, industriels, et agricoles d’Ile-de-France se sont mobilisés autour d’un projet de lancement d’une filière de valorisation de la plante miscanthus, soutenue par le programme de recherche Investissements d’Avenir « Biomasse pour le Futur » et coordonnée par l’Association Biomis G3.

La recherche s’est penchée sur le miscanthus qui présente d’énormes qualités. Premièrement en tant que culture pérenne, garantissant à partir d’une seule plantation,  une production s’étalant sur 15 à 20 ans. Plante à rizhome, le miscanthus n’a pas besoin d’engrais et s’avère très productif (17 tonnes par hectare).

Sa culture s’adapte aussi facilement aux terres polluées ou délaissées (pas de concurrence avec l’agriculture alimentaire) et vient s’inscrire en complément de ressources et de débouchés économiques pour les agriculteurs.

Sa biomasse s‘avère très intéressante pour les applications industrielles, ce qui a généré l’émergence de plusieurs cibles d’applications possibles en IDF, positionnant cette plante comme levier de développement local et source d’innovations.

Ciments Calcia fait partie des industriels engagés dans cette aventure dont l’objectif est de construire une filière des nouveaux matériaux de demain. L’élaboration du bloc-béton à base de miscanthus est devenue réalité grâce à l’expertise conjuguée de Ciments Calcia et d’Alkern. Les atouts de ce bloc-béton sont déjà reconnus (porteur, allégé, isolant acoustique et thermique).

Le miscanthus ouvre le champ des possibles à de nouveaux débouchés agricoles et des applications industrielles innovantes.