Les nouveaux systèmes constructifs


Le marché offre aujourd'hui de multiples matériaux et possibilités techniques pour construire, globalement appelés « innovations constructives ».

En quelques dizaines d’années, sous l’influence de la réglementation, les matériaux sont devenus de plus en plus complexes et hiérarchisés en fonction des performances qu’ils ont à accomplir. Il faut produire vite et à moindre coût des constructions de qualité dont les matériaux se sont inspirés des secteurs de pointe de l’industrie.

Rationalisation, industrialisation, préfabrication sont devenus les maîtres mots de la nouvelle pensée architecturale.

Le choix du système constructif aura un impact sur la performance de la construction et les  matériaux et leur mise en œuvre doivent être pensés dans une logique globale d’impact sur l’environnement et sur la santé. Dans cette optique, la sélection des matériaux doit tenir compte de l’énergie grise nécessaire à leur fabrication, leur transport, leur recyclage sans oublier l’impact sur la santé des occupants : émissions de polluants, régulation de l’humidité, etc.

Enfin, le choix des procédés de mise en œuvre doit intégrer la question du cycle de vie du bâtiment (possibilité d’un démantèlement futur et de recyclage), des nuisances dues au chantier…

Bloc pierre ponce.

Le lycée des métiers Victor- Laloux à Tours.